L’art-thérapie ou le musée sur ordonnance

La nouvelle révolution culturelle nous arrive du Canada où, depuis le 1er novembre, les médecins peuvent prescrire des visites au musée. Cette initiative a été lancée par le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) et l’association des Médecins francophones du Canada (MFdC).

Il n’est pas question ici de tenter de manière artificielle de renverser la tendance à la baisse du nombre de visiteurs. Non, cette idée vise un tout autre objectif: lutter contre le diabète, les maladies chroniques et la dépression.

«De plus en plus d’études le démontrent: le contact avec les œuvres d’art a un réel impact sur l’état de santé physique et mentale de la population», assure le Dr Hélène Boyer, vice-présidente de la MFdC.
Les spécialistes canadiens comparent les bienfaits thérapeutiques d’une visite au musée à ceux d’une activité physique.

Cet essai-pilote doit prouver ce que les amateurs d’art savent depuis fort longtemps: se plonger dans une œuvre d’art permet d’oublier ses soucis. Quant à savoir si cela fonctionne sur les béotiens, cela reste à voir.


Un article sur ce sujet a été publié sur le site web du Monde:
«Au Canada, des médecins pourront prescrire des visites au musée»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *