Morale climatique

Nous pourrions sauver au moins un million de vies chaque année, si nous agissions sans tarder pour la protection du climat. C’est ce qu’affirme Tedros Adhanom Ghebreyesus, le Directeur général de l’OMS. Selon le philosophe influent Peter Singer, nous avons par conséquent l’obligation morale de protéger le climat. Et le Pape estime pour sa part que Dieu nous demandera des comptes un jour à ce sujet.

Malgré ces avertissements des plus hautes autorités, peu de choses se font en faveur de la protection du climat. La consommation mondiale de viande continue à augmenter. Et aucune baisse des voyages en avion n’est visible non plus.

Comme le chante Mackie dans l’Opéra de Quat’sous : «d’abord la bouffe (ou l’avion) et ensuite la morale.»

Voir à ce sujet:
«Wer trägt eigentlich die Verantwortung für den Klimawandel?»

One thought on “Morale climatique

  1. Changer la norme pour changer les comportements non ?? tout dépend de combien de temps nous disposons …

    Il y a aussi en prévention des actions plus radicales … comme la substitution (SMART) alors à quand la fermeture des aéroports ?

    Et entre deux beaucoup à faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *