Un singe est un singe est un singe …

Zhong Zhong et Hua Hua sont les deux premiers singes clonés. Mâles ou femelles? Aucune information n’a été donnée quant à leur identité sexuelle. C’est sans importance, de toute façon, car le clonage évite la reproduction sexuée, si compliquée. Un jour, d’ailleurs, le procédé sera devenu si simple que l’être humain lui-même pourra s’épargner les drames de la vie amoureuse: l’imprimante 3D biologique remplacera le lit matrimonial.

Mais il n’est pas certain qu’il s’agira là d’un progrès. Car copier, c’est conserver. Tout simplement. Autrement dit, on continue avec ce que l’on connaît. Hua Hua, Zhong Zhong, singe singe, homme homme. Pour ne rien laisser au hasard.

Or, l’évolution exige une toute autre approche. Grâce à un nombre incalculable de combinaisons possibles, l’héritage génétique n’est jamais restitué à l’identique. Et ce sont justement les petites et les grandes différences par rapport au «modèle» qui ont permis l’évolution et le progrès.

Si les unicellulaires avaient pratiqué le clonage, nous nagerions sans doute encore dans la soupe primitive, aveugles, sourds et sans la moindre conscience de notre existence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *