Pas d'claques

Diffusion de «Pas d’claques! Aucun enfant ne les mérite: élevons notre voix pour une éducation non-violente!»

   

Ce projet comprend la diffusion de l’offre innovante «Pas d’claques» au niveau régional, qui est fondée sur des preuves et qui vise la prévention participative de la violence contre les enfants dans les familles.

Partenaire contractuelNational Coalition Building Institute Schweiz
Alte Landstrasse 93a
8800 Thalwil
Partenaires du consortiumSchulsozialarbeitsverband SSAV
Beratungs- und Präventionsstelle Hombrechtikon
Samowar – Jugendberatung, Suchtprävention
Berner Bildungszentrum Pflege
Institut für Epidemiologie, Biostatistik und Prävention
clienia Littenheid AG
Zentrum für Kind, Jugend, Familie
Fachhochschule Nordwestschweiz
Dachverband Kinder- und Jugendförderung Graubünden
Schweizerischer Fachverband Soziale Arbeit im Gesundheitswesen
Bauftragter «Gewalt im schulischen Umfeld» der Bildungsdirektion des Kantons Zürich
Durée01.01.2019 – 31.12.2022
Budget globalCHF 1'114'840.–
Contribution de Promotion Santé SuisseCHF 400'000.–
ThèmeSanté psychique
Domaine de soutienIV: diffusion d'offres existantes

 

Résumé

Un consortium avec le National Coalition Building Institute Suisse (NCBI Suisse) comme acteur principal ainsi que de nombreux professionnel-le-s des soins de santé et de l’éducation sont sensibilisés à la prévention primaire de la santé psychique. Ils encouragent la diffusion de l’offre innovante «Pas d’claques» au niveau régional, qui est fondée sur des preuves et développée avec des soutiens divers, et qui vise la prévention participative de la violence contre les enfants dans les familles.

D’une part les professionnel-le-s, du secteur médical notamment, et d’autre part les parents et les enfants sont informés des répercussions de la violence domestique sur la santé psychique, des offres d’aide à leur disposition pour gérer les contraintes psychiques et des services spécialisés dans le domaine des soins. La collaboration entre les institutions de promotion de la santé et le système éducatif est ainsi améliorée de façon systématique sur le plan institutionnel au niveau local.

Le pendant de Pas d’claques en Suisse alémanique, Keine Daheimnisse, bénéficie jusqu’ici d’un meilleur ancrage. La diffusion en Suisse romande entre également dans le cadre de ce projet. Les enfants et les adolescents – même particulièrement vulnérables – accèdent à des informations, compétences et ressources internes (faire entendre sa voix, chercher de l’aide, empowerment, empathie) leur permettant de mieux utiliser les ressources (offres d’aide sociale ou médicale, professionnel-le-s) ou d’encourager des ami-e-s à en faire usage.

Les projets Pas d’claques organisés au niveau local en milieu scolaire incluent un atelier d’une demi-journée maintes fois éprouvé organisé par NCBI Suisse, des activités d’approfondissement qui permettent aux enfants et aux adolescents participant de creuser la thématique, et des manifestations de multiplication lors desquelles d’autres enfants et adolescents ainsi que des parents et d’autres adultes sont sensibilisés à la prévention des châtiments corporels et aux stratégies d’éducation sans violence.

Etant donné que les thèmes des droits de l’enfant, de la prévention de la violence domestique et leurs répercussions sur la santé psychique sont ancrés au niveau institutionnel, la prise de conscience et la capacité d’action des écoles participantes augmentent.

    

Plus d’informations

Interlocutrice pour le projet «Pas d'claques»:

Madleina Brunner Thiam
National Coalition Building Institute Suisse
E-mail: madleina.brunner(at)ncbi.ch
Téléphone: 044 721 10 50