Stopp Sturz

Prévention spécifique des chutes dans le domaine des soins

Les personnes atteintes d’une maladie chronique, en particulier lorsqu’elles sont multimorbides, présentent un risque de chute accru. L’objectif de ce projet est d’habiliter les multiplicateurs/-trices, tout au long de la chaîne de prise en charge dans les cantons de Saint-Gall, des Grisons, de Berne et du Jura, à identifier les patient-e-s à risque de chute, à les examiner et à les traiter de manière adéquate ou à introduire des mesures préventives appropriées.

Partenaire contractuelKanton St. Gallen, Amt für Gesundheitsvorsorge
Abteilung Präventivmedizin
Oberer Graben 32
9001 St. Gallen
Partenaires du consortiumPro Senectute Schweiz
Pro Senectute Kanton Bern
Kanton Graubünden, Gesundheitsamt
Schweizerische Fachgesellschaft für Geriatrie
Schweizerischer Seniorenrat
Ärztegesellschaft des Kantons St. Gallen
Beratungsstelle für Unfallverhütung bfu
Helsana-Gruppe
Schweizerischer Apothekerverband pharmaSuisse
Schweizerischer Verband Medizinischer Praxis-Fachpersonen
Schweizerisches Rotes Kreuz
Spitex Verband Kanton Bern
Stiftung Patientensicherheit Schweiz
SWICA Krankenversicherung AG
Universität Basel, Institute of Pharmaceutical Medecine
Spitex Verband SG|AR|AI
Physioswiss Schweizer Physiotherapie Verband
Verein Berner Haus- und Kinderätzt/innen
Spitex Verband Graubünden
ErgotherapeutInnen-Verband Schweiz
Rheumaliga Schweiz
Konferenz der Ostschweizer Ärztegesellschaften
Public Health Services GmbH
ZHAW Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften
Fondation O2
Schweizerischer Verband der Ernährungsberater/innen
Pro Senectute Kanton Bern
Schweizerischer Verband der Berufsorganisationen im Gesundheitswesen
Apothekerverband St. Gallen / Appenzell
Durée01.01.2019 – 31.12.2022
Budget globalCHF 4'094'500.–
Contribution de Promotion Santé SuisseCHF 2'000'000.–
ThèmeMaladies non transmissibles (MNT)
Domaines d’intervention prioritairesInterfaces
Collaboration
Formation
Domaine de soutienI: projet de grande envergure

            

Résumé

Argumentation

Les personnes atteintes d’une maladie chronique, en particulier lorsqu’elles sont multimorbides, présentent un risque de chute accru. Les plus de 65 ans sont chaque année 86 000 à être blessés et 1600 à décéder des suites d’une chute. Les coûts matériels atteignent CHF 1,7 milliard.

Objectifs

  • Les multiplicateurs/-trices tout au long de la chaîne de prise en charge des cantons de SG, GR, BE et JU sont capables a) d’identifier les patient-e-s à risque de chute, b) de les examiner et c) de les traiter de manière adéquate ou d’introduire des mesures préventives appropriées.
  • La prévention des chutes comme thème conducteur pour les maladies chroniques/la multimorbidité améliore l’interprofessionnalité et la qualité des soins.
  • La multiplication nationale est en cours de préparation.

Groupes cibles

  • Les patient-e-s à risque de chute, multimorbides (malades chroniques), ayant des antécédents de chute, âgés de 65 ans et plus et vivant chez eux.
  • Les multiplicateurs/-trices tout au long de la chaîne de prise en charge:
    1) Les professionnel-le-s de la santé (notamment les médecins, pharmacien(ne)s, infirmiers/ères, physiothérapeutes et ergothérapeutes, assistant-e-s médicaux/-ales)
    2) Les professionnel-le-s paramédicaux/paramédicales aux interfaces du domaine des soins qui sont en contact avec les patient-e-s à risque de chute.

Mesures

Sur la base des résultats des évaluations et de la recherche au niveau national et international, des instruments éprouvés et nouveaux (notamment des algorithmes, des guides, des outils de communication), des structures (notamment des réseaux, des offres de formation) et des processus (notamment la communication interprofessionnelle) ont été établis et ancrés pour que la prévention soit intégrée dans les soins.

Innovation

Pour mieux identifier les patient-e-s à risque difficilement atteignables et pour créer des accès à bas seuil, les projets partiels «sortie de l’hôpital», «pharmacies», «assistant-e-s médicaux/-ales / coordinateurs/-trices médicaux/-ales en médecine ambulatoire», «prévention des chutes à proximité» et «haute école» agrandissent le cercle des acteurs.

Multiplication

La poursuite et l’ancrage du projet au niveau national sont en cours de préparation.

Evaluation

En complément de l’évaluation de projets accompagnée par des partenaires externes, l’Université de Bâle réalise une analyse d’efficacité et de rentabilité en collaboration avec des assureurs-maladie. A

    

Plus d’informations

Kontaktperson Projekt «Sturzprävention PGV»:

Dr. med. MPH MAE Karin Faisst
Kanton St. Gallen, Amt für Gesundheitsvorsorge
E-Mail: karin.faisst(at)sg.ch
Telefon: 058 229 43 82