Promotion de la santé: une efficacité avérée

Différentes études attestent de l’efficacité des mesures de promotion de la santé. Néanmoins, les résultats attendus par les bailleurs de fonds ne peuvent généralement être obtenus qu’à long terme, sont déterminés par de nombreux facteurs externes et difficiles à mesurer.

Les exemples ci-dessous montrent comment notre travail porte ses fruits

  • Ne pas réinventer la roue – économiser de l’argent par la collaboration
    Nous mettons à la disposition des 26 cantons des bases sur des thèmes comme Activité physique et alimentation saine, Promotion de la santé en entreprise ou Promotion de la santé des personnes âgées. Nous soutenons en outre la diffusion à l’échelle nationale de projets couronnés de succès qui ont été développés au niveau cantonal. Les cantons ne doivent pas exécuter eux-mêmes ces travaux et peuvent profiter de l’expérience des autres cantons. Cette approche permet d’éviter les redondances et d’économiser de l’argent.
  • Activité physique et alimentation saine des enfants et des adolescents
    Nous nous engageons dans ce domaine depuis plus de 15 ans déjà. Depuis 2007, nous coordonnons avec les cantons des programmes à long terme pour les enfants et les adolescents. En Suisse, la tendance à la hausse du surpoids chez les enfants et les adolescents a pu être freinée. Mais la vigilance reste de mise: dans notre pays, un enfant sur cinq est encore en surpoids ou obèse.
  • Promotion de la santé dans les entreprises suisses
    Nous avons lancé le projet pilote SWiNG avec des sociétés comme Nestlé, ABB ou Alstom. Celui-ci nous a permis de montrer que les collaborateurs de ces entreprises sont en meilleure santé et plus productifs car moins stressés. Ils affichent jusqu’à 10% de performance en plus et sont moins malades. Les entreprises participant au projet forment leurs cadres sur le sujet du stress au travail. Des équipes réfléchissent à la gestion du stress au travail et des collaborateurs fréquentent des cours consacrés à ce thème.