Enfants de 1 à 3 ans

Les enfants de 1 à 3 ans veulent tout découvrir et font rapidement de gros progrès. Des expériences diversifiées en termes d’activité physique et de goût sont donc particulièrement importantes.

Recommandations pour une alimentation équilibrée

Les enfants de 1 à 3 ans veulent tout découvrir et font rapidement de gros progrès. Durant cette phase, ils apprennent à manger de manière autonome et développent des préférences et des aversions pour certains aliments. Ils adoptent les bonnes et les mauvaises habitudes des adultes qu’ils conservent souvent leur vie entière.

Les enfants doivent souvent essayer un aliment donné 10 à 15 fois afin de s’habituer à son goût. Ne forcez pas votre enfant à manger! S’il a goûté quelque chose qui ne lui a pas plu, il doit pouvoir le recracher discrètement.

  • Boire de l’eau: l’eau est le meilleur désaltérant et le moins cher. Mettez de l’eau sur la table à chaque repas et toute la journée à la portée des enfants.

  • Manger régulièrement: habituez assez rapidement votre enfant à un rythme de repas clair.
  • Manger des fruits et légumes: découvrez avec votre enfant la diversité multicolore des fruits et légumes. Les fruits et légumes – servis de préférence en petits morceaux – sont délicieux pendant les repas principaux mais aussi en tant qu’en-cas.
  • Choisir la nourriture et la boisson de manière avisée: une alimentation équilibrée et diversifiée couvre largement les besoins nutritionnels de votre enfant. Vous pouvez en principe renoncer aux «aliments pour enfants», qui sont chers et contiennent souvent beaucoup de sucre, de matières grasses et d’additifs.
  • Eteindre les écrans pendant les repas: tirez parti de l’avantage que vous procure votre rôle de modèle et prenez vos repas sans télévision, tablette ou smartphone! Les repas pris ensemble constituent des expériences spéciales pour votre enfant et encouragent un comportement alimentaire sain.

Recommandations pour une activité physique bienfaisante pour la santé

  • Dès la naissance, tous les enfants ont besoin de bouger pour leur développement. Il est important de soutenir les petites filles et les petits garçons dans leurs activités physiques spontanées en leur offrant de multiples expériences sensorimotrices variées et ludiques.
  • Les tout-petits qui sont capables de marcher sans aide doivent être physiquement actifs, seuls ou à plusieurs, au minimum 180 minutes (3 heures) par jour.
  • De nombreux lieux peuvent être propices au mouvement à condition d’effectuer, si besoin, de petites adaptations pour que l’enfant évolue dans des espaces accessibles et sans danger qu’il ne peut reconnaitre.
  • Être actif plusieurs fois par jour a des effets positifs sur la santé physique, le bien-être psychique et social. Plus particulièrement, cela contribue au développement des habiletés motrices, relationnelles et cognitives de l’enfant. Ces habiletés l’aideront à s’engager à long terme et avec plus de plaisir dans des activités physiques et sportives ainsi que dans une grande partie de ses futurs apprentissages en stimulant son attention et sa curiosité.
  • Il est recommandé d’éviter les périodes d’inactivités trop longues, et de les entrecouper de pauses actives. L’exposition aux écrans n’est pas recommandée jusqu’à 2 ans.