Enfants de moins d'un an

Les parents sont les modèles les plus importants pour leurs enfants dès le début. Sortez vous promener avec votre enfant aussi souvent que possible et donnez-lui une alimentation qui réponde à ses besoins. Vous-même, veillez à avoir une alimentation variée et une activité physique même pendant votre grossesse.

Recommandations pour une alimentation équilibrée

  • Allaitez votre enfant si possible pendant six mois. Le lait maternel constitue une combinaison alimentaire optimale pour la croissance et le développement. Les fabricants de préparations pour nourrissons essaient d’imiter la composition du lait maternel.
  • Continuez à avoir une alimentation variée après la naissance et ne suivez pas de régime amaigrissant pendant l’allaitement.
  • Commencez la diversification alimentaire au plus tôt après le quatrième mois, au plus tard après le sixième, en donnant à votre enfant des purées ou de la bouillie.

Recommandations pour une activité physique bienfaisante pour la santé

Femmes enceintes et jeunes mamans : 

  •  Pendant la grossesse et après la naissance, faites 2½ heures d’activité physique d’intensité moyenne par semaine, de préférence réparties sur plusieurs jours.
  • Jusqu’à la naissance, ne pratiquez aucun sport présentant un risque élevé de chute ou de collision. Renoncez donc au ski, à l’équitation, au handball ou au judo, par exemple.
  • Donnez à votre enfant suffisamment d’occasions de se dépenser. Encouragez son besoin naturel de bouger.

Bébés

  • Dès la naissance, tous les enfants ont besoin de bouger pour leur développement. Il est important de soutenir les petites filles et les petits garçons dans leurs activités physiques spontanées en leur offrant de multiples expériences sensori-motrices variées et ludiques.
  • Être actif plusieurs fois par jour a des effets positifs sur la santé physique, le bien-être psychique et social. Plus particulièrement, cela contribue au développement des habiletés motrices, relationnelles et cognitives de l’enfant. Ces habiletés l’aideront à s’engager à long terme et avec plus de plaisir dans des activités physiques et sportives ainsi que dans une grande partie de ses futurs apprentissages en stimulant son attention et sa curiosité.
  • Les nourrissons doivent être stimulés dans leur envie naturelle de bouger en favorisant le mouvement plusieurs fois par jour.
  • De nombreux lieux peuvent être propices au mouvement à condition d’effectuer, si besoin, de petites adaptations pour que l’enfant évolue dans des espaces accessibles et sans danger qu’il ne peut reconnaitre.
  • Dès les premières années de vie, il est recommandé d’éviter les périodes d’inactivités trop longues, et de les entrecouper de pauses actives. L’exposition aux écrans n’est pas recommandée jusqu’à 2 ans