Personnes âgées

Activité physique régulière et alimentation équilibrée sont particulièrement importantes pour les adultes d’âge mûr. Elles contribuent de manière décisive à une bonne qualité de vie et aident les seniors à conserver le plus longtemps possible leur indépendance.

Recommandations pour une alimentation saine

Les conseils nutritionnels pour les adultes, de la pyramide alimentaire suisse, sont en principe valables pour les personnes âgées. Mais chez les seniors, les aspects ci-dessous doivent être plus particulièrement pris en compte.

  • Protéines: il convient de veiller à un apport suffisant en protéines pour préserver la masse musculaire et osseuse ainsi que diverses fonctions de l’organisme telles que les défenses immunitaires. Consommés régulièrement, les aliments riches en protéines comme le lait, les produits laitiers, le poisson, la viande, la volaille, les œufs, le tofu, le quorn ou le seitan permettent de couvrir facilement le besoin journalier en protéines. Il est en général judicieux d’opter pour des produits maigres et de les préparer sans beaucoup de graisses.
  • Vitamine D et calcium: chez les personnes âgées, les chutes provoquant des fractures des os sont plus fréquentes, et l’ostéoporose est souvent diagnostiquée. Les causes en sont multiples (voir aussi la fiche Ostéoporose). La densité osseuse commence à diminuer dès qu’elle a atteint son maximum, c.-à-d.vers l’âge de 30 ans. Une diminution importante se produit notamment chez les femmes à la ménopause. Un apport insuffisant en vitamine D et en calcium mais aussi le manque de mouvements, certains médicaments et une prédisposition génétique peuvent accélérer ce processus. Veiller à un apport suffisant en calcium et en vitamine D peut ralentir la diminution de la masse osseuse.

Source: fiche «Alimentation pour les personnes âgées», Société Suisse de Nutrition SSN, novembre 2011

Recommandations pour une activité physique bénéfique à la santé

Une activité physique régulière est particulièrement importante pour les seniors. Elle contribue à améliorer leur qualité de vie et les aide à conserver le plus longtemps possible leur indépendance (voire courbe dose-effet). Néanmoins, les différences d’une personne à l’autre peuvent être très grandes. Certaines personnes âgées dites robustes peuvent, pour l’essentiel, suivre les recommandations faites aux adultes. Les personnes âgées fragiles voire dépendantes ont souvent plusieurs maladies, des problèmes fonctionnels et une vitalité réduite. Les recommandations doivent être adaptées pour elles.

Source: fiche «Personnes âgées», OFSPO 2013

Source: hepa.ch, 2013