L’activité physique des personnes âgées

L’activité physique régulière est un facteur de protection essentiel de la santé et montre les résultats les plus stables en matière de santé et d’autonomie des personnes âgées.

L’activité physique permet aux personnes âgées non seulement d’éviter ou de retarder l’apparition de troubles physiques, affectifs et cognitifs, mais exerce également une influence positive sur les affections chroniques préexistantes. L’activité physique est en outre profitable aux personnes âgées souffrant de problèmes de santé ou de handicaps, si elle est adaptée aux conditions de chacun.

Recommandations d’activité physique pour les personnes âgées

Les recommandations actuelles d’activité physique pour les personnes âgées sont les suivantes:

  • au moins 2,5 heures par semaine d’activité physique d’intensité moyenne
  • ou 1,25 heure de sport d’intensité élevée.

Néanmoins, les différences d’une personne à l’autre peuvent être importantes. Certaines personnes âgées dites robustes peuvent, pour l’essentiel, suivre les recommandations faites aux adultes. Les personnes âgées fragiles, voire dépendantes ont souvent plusieurs maladies, des problèmes fonctionnels et une vitalité réduite. Les recommandations doivent être adaptées pour elles.

Il est recommandé de promouvoir deux formes d’activité physique complémentaires:

  • l’activité physique quotidienne
  • et la participation à des programmes d’activité physique spécifiques.

Près d’une personne sur quatre (24%) entre 65 et 74 ans et près d’une personne sur deux (45%) à partir de 75 ans n’a pas une activité physique suffisante.

Prévention des chutes chez les personnes âgées

Les chutes des personnes âgées entraînent fréquemment des blessures, des complications durables, une baisse de l’autonomie et une dépendance aux soins, et sont responsables de près de 1300 décès chaque année. En Suisse, les accidents dus à des chutes de personnes de 65 ans et plus génèrent des coûts annuels de plus de 1,4 milliard de francs.

La prévention efficace des chutes chez les personnes âgées contribue dans une large mesure à éviter de graves incidences sur la santé ainsi que des décès, à maintenir la qualité de vie et l’autonomie et à freiner la hausse des coûts de santé. L’entrainement physique permet de réduire le risque de chute de 30 à 50%.

Eléments importants de la promotion de l’activité physique et de la prévention des chutes:

  • Combiner activité physique et rencontres
  • Infrastructure adaptée aux seniors et encourageant l’activité physique
  • Augmentation de la force et amélioration de l’équilibre avec, en complément, des composantes de maintien de la mobilité et des fonctions
  • Programme d’exercices très variés servant à entraîner différents aspects de la performance physique
  • Réduction des sources de dangers au domicile
  • Recours à des théories et des technologies psychologiques comportementales servant à renforcer la motivation
  • Recommandations claires et accessibles
  • Implication de professionnels de santé et soutien social