ProPCC

Promotion et implantation efficiente
du Plan de Crise Conjoint (PCC)

Ce projet vise la promotion et l'implantation efficiente du Plan de Crise Conjoint (PCC). Le PCC est un outil récent et validé de déclarations anticipées spécifique en psychiatrie. Co-construit avec des usagers, des professionnels et des proches, il vise à la fois l'amélioration de la qualité de vie des personnes souffrant de troubles psychiatriques et un changement de culture au sein du réseau socio-sanitaire.

Partenaire contractuelRéseaux Santé Vaud
Abteilung Réseau Santé Région Lausanne
Rue du Bugnon 4
1005 Lausanne
Partenaires du consortiumInstitut et Haute Ecole de la Santé La Source
CORAASP – Coordination Romande des Associations d'Action pour la Santé Psychique
Haute Ecole d'Ingénierie et de Gestion du canton de Vaud
Service des Assurances Sociales et de l'Hébergement du canton de Vaud
Département de Psychiatrie du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois
L'Ilôt – Association de proches des troubles psychiques
Re-pairs – Réseau romand des pairs-praticiens en santé mentale
GRAAP – Groupe d'accueil et d'action psychiatrique
Service de la Santé Publique du canton de Vaud
Réseau Fribourgeois de Santé Mentale
Hôpitaux Universitaires de Genève
Durée01.01.2019 – 31.12.2020
Budget globalCHF 335'940.–
Contribution de Promotion Santé SuisseCHF 197'000.–
ThèmeSanté psychique
Domaines d’intervention prioritairesInterfaces
Collaboration
Autogestion
Formation
Nouvelles technologies
Domaine de soutienII: financement de démarrage (projet pilote)

    

Résumé

Mandaté par les Réseaux Santé Vaud et porté par un consortium d'acteurs du champ de la santé mentale ce projet vise la promotion et l'implantation efficiente du Plan de Crise Conjoint (PCC). Co-construit avec des usagers et des proches, il vise à la fois l'amélioration de la qualité de vie des usagers de la psychiatrie et un changement de culture au sein du réseau socio-sanitaire.

Né des mouvements de self-help et d'advocacy, le PCC est un outil récent et validé de déclarations anticipées spécifique en psychiatrie. Ce dernier comprend facteurs déclencheurs, signes avant-coureurs d’une crise, stratégies pour y remédier, personnes ressources à mobiliser, mesures d’aide concrètes, soins et traitements préférés et à éviter et alternatives. Il est dit «conjoint» car son contenu est nécessairement le fruit d’un processus de décision partagée engageant au minimum un usager et un professionnel, les rôles de chacun ayant été négociés de façon anticipée.

Au niveau individuel, le PCC favorise l’autogestion de la maladie et une diminution de la contrainte perçue. En termes de partenariat, il renforce l’alliance thérapeutique et la collaboration interprofessionnelle. Au niveau du système socio-sanitaire, il permet une tendance à la diminution de la contrainte et des réhospitalisations sous contrainte, et une diminution des coûts grâce à une meilleure utilisation des ressources.

Malgré ces données probantes le PCC reste peu connu. Ce projet s’appuie sur une revue de littérature et les recommandations de l’étude exploratoire des pratiques et contenus PCC menées en 2017 dans le canton. Il apporte des solutions concrètes à l’augmentation des mesures de contraintes dans ce contexte.

Le projet comporte 4 volets:

  1. Communication et diffusion des bonnes pratiques;
  2. Formations interprofessionnelles dispensées en trinôme;
  3. Développement d’une plateforme web sécurisée avec application mobile;
  4. Processus d’implantation pour favoriser le transfert de compétences dans la pratique.

     

Plus d’informations

Interlocutrice pour le projet «ProPCC»:

Pascale Ferrari
Institut et Haute Ecole de la Santé La Source
E-mail: p.ferrari(at)ecolelasource.ch 
Téléphone: 079 556 45 50