starke Familie

L’union fait la force – Famille forte – Modèle de soins interprofessionnels

Ce projet se concentre sur l’identification et l’intervention précoces auprès des familles ayant des enfants en bas âge en surpoids. Les enfants en surpoids dont le mode de vie est déséquilibré développent des maladies non transmissibles (MNT) qui, si elles ne sont pas traitées, augmentent le risque d’incapacité de travail, la morbidité et la mortalité à l’âge adulte.

Partenaire contractuelFachverband Adipositas im Kindes- und Jugendalter
Herzogstrasse 1
5000 Aarau
Partenaires du consortiumOstschweizer Kinderspital
Verein Ostschweizer Kinderärzte
Ostschweizer Verein für das Kind
Gesundheitsdepartement Kanton St. Gallen
Schweizer Hebammenverband Sektion Ostschweiz
Durée01.01.2019 – 31.12.2020
Budget globalCHF 212'000.–
Contribution de Promotion Santé SuisseCHF 200'000.–
ThèmeMaladies non transmissibles (MNT)
Addiction
Santé psychique
Domaines d’intervention prioritairesInterfaces
Collaboration
Formation
Nouveaux modèles de financement
Domaine de soutienII: financement de démarrage (projet pilote)

      

Résumé

Le surpoids de l’enfant est d’autant mieux traité que le système familial est impliqué et que la prise en charge est précoce. Les enfants en surpoids dont le mode de vie est déséquilibré développent des maladies non transmissibles (MNT) – maladies articulaires, respiratoires et cardiovasculaires notamment – qui, si elles ne sont pas traitées, augmentent le risque d’incapacité de travail, la morbidité et la mortalité à l’âge adulte.

Il est prévu d’introduire un nouveau modèle de soins pour les familles en surpoids, qu’il est souvent difficile d’atteindre avec les mesures préventives et qui accèdent trop tard aux traitements disponibles. Le projet régional «Gemeinsam stark» (L’union fait la force) portant sur l’identification et l’intervention précoces auprès des familles ayant des enfants en bas âge en surpoids est organisé dans le cadre d’un consortium d’associations professionnelles et d’offices cantonaux, sous l’égide de l’Association suisse obésité de l’enfant et de l’adolescent.

Il s’agit pour commencer de mettre en place un système de chaîne de prise en charge qui enregistre si possible tous les nouveau-nés dont s’occupent les sages-femmes pendant la période périnatale. Afin de ne pas soumettre les familles concernées à des interventions pour lesquelles il n’y a pas de ressources, du personnel non médical doit d’abord établir avec elles des relations de confiance et mener des entretiens motivationnels afin de dépister les risques psychiques et sanitaires auxquels elles sont exposées. Puis, si nécessaire, l’intervention la plus appropriée est choisie parmi les possibilités existantes.

Il faut redéfinir les possibilités de gestion des cas entre prévention générale globale et soins de santé ciblés et durables. Ce modèle est conçu comme module supplémentaire avec la promotion précoce et le réseau de soutien postnatal. Les professionnel-le-s sont spécialement formé(s) à cet effet et échangent des informations sur la base des réseaux existants.

     

Plus d’informations

Interlocutrice pour le projet «starke Familie»:

Prof. Dagmar l'Allemand-Jander
Association suisse obésité de l’enfant et de l’adolescent
E-mail: dagmar.lallemand(at)kispisg.ch
Téléphone: 071 243 14 67